Contre un projet qui veut créer un service public à deux vitesses

vendredi 21 juin 2024

Vous trouverez ci-joint laRésolution d’urgence des syndicats français CFDT – CGT - FSU lors du 11ème congrès de la FSESP qui s’est déroulé du 18 au 20 juin 2024 :

"(...) Comme ils l’ont toujours fait, les syndicats français mobilisent toutes leurs forces pour faire barrage à l’extrême-droite. Nous ne voulons pas du triste symbole de Jeux Olympiques de Paris inaugurés par un 1er ministre d’extrême-droite. (...)
Nous, syndicats français des services publics, ne pouvons tolérer un projet qui veut créer un service public à deux vitesses, avec des services sociaux, de logement, de solidarité, qui ne seraient accessibles qu’aux personnes répondant à des critères discriminants en question de nationalité, d’origines ethniques, ou de modèle familial. (...)

Nous invitons la FSESP et tous nos camarades syndicalistes affiliés à un soutien aux humanistes, aux forces syndicales et sociales françaises en vue des élections législatives. Rassemblés et solidaires partout en Europe, nous syndicats ne laisserons pas la peste gagner du terrain, ce sera un combat de tous les jours mais nous ne céderons pas."



11ème congrès de la Fédération Syndicale Européenne des Services Publics du 18 au 20 juin 2024
Les syndicats doivent s’attaquer à l’insécurité économique qui alimente l’extrême droite à l’échelle mondiale

S’adressant au Congrès de la FSESP le 19 juin, le Secrétaire général de l’ISP, Daniel Bertossa, a souligné le rôle crucial des syndicats en Europe dans la défense de politiques économiques plus justes pour les travailleurs afin d’endiguer la montée de l’extrême droite. Il a appelé au renforcement de la solidarité internationale entre les travailleurs de tous les pays. "Car en ces temps troublés - plus que jamais - l’unité des travailleurs est l’espoir du monde".
(le discours)


NOTA : Françoise Geng a été élue à la présidence de la FSESP. Mme Geng est membre de la Fédération Santé action sociale de la CGT.
Venue du secteur des soins dentaires, Mme Geng a occupé de nombreux postes au sein de son syndicat local, régional et national et a été présidente de la section du travail et de l’emploi du Comité économique et social français de 2011 à 2015. Elle est première vice-présidente de la FSESP depuis 2019.

La FSESP (Fédération Syndicale Européenne des Services Publics) ou EPSU (European Public Service Union) est affiliée à la CES (Confédération européenne des syndicats) reconnue de l’Internationale des services publics (ISP).
Fondée en 1978, la FSESP représente en 2019, huit millions de travailleurs des services publics issus de plus de 260 organisations syndicales. Les secteurs de l’énergie, de l’eau et des déchets, des services sociaux et de santé et de l’administration locale, régionale et centrale dans tous les pays d’Europe, y sont représentés.

Documents joints