L’anti Services publics entre en gare de Matignon !

mercredi 18 mai 2022


Communiqué de presse de la Fédération CGT des cheminots en date du 17 mai 2022 : quelques éléments de réponse à la question « que pensez-vous de Madame Borne ? »

2002, Elisabeth Borne est directrice de la stratégie à la SNCF sous l’ère Pepy. Elle sera celle qui participera au découpage de l’entreprise publique, à sa « mise en silos », au pilotage par activités, au dépeçage et au rabougrissement du transport de marchandises par le fer.

2007, Elisabeth Borne intègre le groupe EIFFAGE, entre autres constructeur et gestionnaire d’autoroutes mais également géant du BTP, y compris dans le domaine ferroviaire. Elle y restera 1 an.

2014/2015, Elisabeth Borne est directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’Ecologie et des Transports. Elle en profitera pour accorder aux gestionnaires d’autoroutes un allongement allant jusqu’à 6 ans de leurs concessions.

2015, Elisabeth Borne est nommée présidente de la RATP. Elle y mettra en œuvre des plans de productivité importants et elle développera les filiales de droit privé au détriment de l’entreprise publique RATP.

2018, alors ministre des Transports, Elisabeth Borne met en œuvre la réforme dite « du pacte ferroviaire ».
BILAN :
• Transformation du statut juridique et découpe de la SNCF en 5 sociétés anonymes ;
• Fin du recrutement au Statut ;
• Ouverture à la concurrence du transport de voyageurs ;
• Abaissement des droits sociaux des cheminots....

Enfin, en tant que ministre du Travail, elle sera l’instigatrice de la réforme de l’assurance chômage qui abaisse les droits de nos concitoyens les plus touchés et les plus fragilisés par une situation sociale déjà fortement dégradée.

Documents joints